Vœux de Fabrice Allemand

Accueil | Nos actualités | Vœux de Fabrice Allemand, Président du CNAVS

Chères consœurs, chers confrères,

En ce début d’année, au nom du Conseil d’Administration du CNAVS, je souhaite à chacune et à chacun d’entre vous une très belle année 2022.

Un début d’année est généralement le moment du bilan de l’année écoulée et des perspectives pour l’année qui s’ouvre.

En termes de bilan, 2021 a vu notre réseau continuer à progresser aussi bien en chiffre d’affaires qu’en décompté, sur tous les pans de notre métier. Bravo !

L’année a également été marquée par de longues et difficiles négociations avec la direction du réseau qui ont été approuvées par notre Conseil d’Administration après 9 mois de discussions. J’ai ainsi signé en septembre 2021 un accord « 4 en 1 », dont je vous rappelle succinctement les résultats très positifs :

  • Une stabilisation des seuils de décompté pour trois ans, évitant ainsi le stress d’un seuil flottant pour l’entrée dans la tranche du 20‰,
  • Les conditions d’accès à l’ISP définitivement ancrées à la réalisation de 1,2 million de points de décompté (hors abattement pour les jeunes agents) et non plus à l’atteinte de la tranche du 20‰,
  • Les différentes aides au développement de nos agences (CODEV, C2A, etc.) également liées à une production définitivement fixée à 1,2 million de points de décompté.
  • L’adoption d’une grille et d’une règle claire pour les affaires retraite effectuées avec des frais de moins de 3%.

Notre objectif était de protéger le « cœur de notre réseau » qui porte partout sur le territoire les couleurs d’Axa et d’Agipi. Il était aussi de travailler désormais à « cours connu » et donc de sécuriser, pérenniser et rendre plus lisibles nos critères d’encaissement. C’est donc fait.

Fin novembre 2021, je me suis rendu au congrès de Réussir, l’union professionnelle des Agents Généraux Axa, à l’invitation de mon homologue Thierry Suin. Il s’agissait d’une « première » riche d’enseignement sur les problématiques communes à nos deux réseaux (statut, commissionnement, outils de travail, qualité de service…). Nous poursuivrons naturellement ces échanges en 2022, notamment via les commissions de travail du Cnavs.

Concernant les perspectives, la réussite commerciale du PER ne doit pas masquer la menace grandissante qui pèse sur les frais acceptables par nos clients et la baisse programmée de notre rémunération qui en découle. Nous maintenons donc un double objectif : garder nos frais le plus haut possible, et ne pas perdre d’affaires nouvelles lorsque nous sommes en concurrence directe sur nos frais. Pour cela il faudra continuer d’analyser l’évolution du marché et son impact sur notre modèle de rémunération et d’activité commerciale.

Nous avons également des motifs d’optimisme : nous avons rencontré début novembre Patrick COHEN, Président d’Axa France, accompagné de Gilbert CHAHINE et Richard CHATELET. Nous avons noté les objectifs stratégiques de la nouvelle Direction AXA France, à savoir : croissance des chiffres d’affaires de nos agences, diversification et unités de comptes « durables », stabilisation du réseau en termes de recrutement et montée en compétence de l’accompagnement commercial. Ces objectifs affichés sont de bon augure pour nos futurs échanges.

Un mot enfin sur le congrès 2022… Je sais que certains d’entre vous ont été frustrés de ne pouvoir venir à Marseille en octobre dernier, notre « jauge » de participants fixée par l’hôtel qui nous accueillait pour ces deux journées ayant été atteinte. Nous vous donnons donc rendez-vous, probablement en juin 2022 (la date reste encore à préciser), pour notre prochaine assemblée générale qui sera encore plus réussie et à laquelle nous serons encore plus nombreux !

Pour continuer à vous représenter et vous accompagner dans notre beau métier d’Agent général Axa Prévoyance & Patrimoine, nous avons besoin de vous et de votre adhésion à notre union professionnelle. Une large représentativité du CNAVS est le meilleur moyen de faire progresser efficacement les conditions d’exercice de notre métier. La cotisation est déductible fiscalement et vous apporte de nombreux services AGEA au-delà même des négociations que nous menons pour vous avec notre compagnie mandante.

Enfin, je voudrais simplement terminer mon propos, en ce début d’année 2022, avec cette magnifique phrase de Saint Exupéry… « Si vous voulez que vos hommes construisent un bateau… il ne faut pas leur montrer vis boulons et planches mais faire naître en eux le désir de la grande mer »

Je souhaite donc qu’en chacun de vous, le « désir puissant de la grande mer » vous permette de construire l’agence de demain la plus solide possible, et vous porte loin vers la réussite professionnelle que vous souhaitez.

Belle année 2022 à tous !

Fabrice Allemand Président du CNAVS

Fabrice Allemand, Président du CNAVS
Fabrice Allemand, Président du CNAVS